Un collier de super héros pour faire face au cancer

Les hôpitaux universitaires de Genève ont initié un projet ludique pour encourager les enfants qui doivent faire face à un traitement contre le cancer. Dès leur prise en charge, ils reçoivent un collier de combat, et à chaque étape de soin, une perle pour le compléter. Un collier symbolique qui contribue à encourager les petits patients, les invitant à persévérer pour faire face à la maladie.

Image de prévisualisation YouTube

Ce projet, né aux Pays-Bas, est une manière différente d’aborder le cancer chez l’enfant. Aux Hôpitaux universitaires de Genève, il est réalisé avec le soutien de la Fondation privée des HUG, de la Ligue vaudoise contre le cancer et de Zoé4life.

Un support didactique pour expliquer les soins

Adopter une approche orientée patient consiste notamment à transmettre une information médicale compréhensible pour la personne soignée. Pour rendre cette information accessible et expliquer la maladie dans des termes compris par le plus grand nombre, l’application et le site Santé BD proposent des fiches didactiques pour comprendre le déroulement des soins, via un moteur de recherche permettant de sélectionner le type de consultation et les spécificités du patient.

Illu_SantéBD

Ces fiches sont destinées à un public diversifié : des enfants, des personnes qui ne parlent pas la langue du médecin ou qui présentent des déficiences, mais aussi les professionnels de santé qui souhaitent trouver le langage adapté pour mieux informer le patient et améliorer la qualité des soins. Pour découvrir les outils développés par Santé BD : http://www.santebd.org

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Une formation à la bientraitance

Créer du lien entre le soignant et le soigné, apprendre les gestes appropriés pour les patients les plus vulnérables, être à l’écoute des besoins de celui qui ne peut pas s’exprimer… voilà quelques objectifs de la formation à la bientraitance. Parfois difficile à appliquer compte tenu des conditions de travail des soignants, la bientraitance soulève la question de la dignité de la personne fragilisée. Démonstration en images.

Ecouter davantage les patients ?

En France, la thématique de l’écoute des patients a été traitée dans un livre rédigé par deux professeures en médecine. « Ces patients qu’on écoute plus », se base de plusieurs constats :

  • Les patients n’ont plus le temps d’exposer leurs symptômes ou d’exprimer ce qu’ils vivent. Une étude publiée en 1999 dans le British Medical Journal (et répliquée à plusieurs reprises) évoque une moyenne de 23 secondes d’écoute du patient par consultation.
  • La parole du médecin est constamment interrompue entre coups de fils, urgences administratives et demandes de soins.

Ecoute_patientL’écoute du patient semble donc de plus en plus négligée, pour diverses raisons. Quand on sait que la prévalence du burn-out est deux fois plus élevée chez les médecins que dans les autres professions, ce sont les plus « écoutants » qui sont souvent les plus exposés à ce risque. Selon les auteurs, l’écoute est peu valorisée par certaines institutions hospitalières car considérée comme moins rentable que d’autres actes médicaux. D’autre part, l’enseignement de techniques simples qui contribuent à améliorer l’écoute est peut intégrée dans les cursus. Alors que pour bien soigner, il est primordial d’écouter…

 

Source : Article de Rafal Naczyk publié dans « Moustique » du 12/10/16. « Docteur, écoutez ! » – Anne Revah-Levy et Laurence Verneuil – Albin Michel, 146 p.

 

Une hôtesse d’accueil aux urgences du RZ Tienen

Au service des urgences de l’hôpital régional de Tirlemont, une hôtesse d’accueil assure désormais un soutien aux familles. Un projet inspiré d’initiatives menées aux Pays-Bas et accueilli très positivement par les patients.

Pour le personnel, cette hôtesse assure une réelle plus-value pour le service : elle apporte du calme dans un lieu en ébullition et permet aux médecins de se concentrer essentiellement sur les soins aigus. Elle remplit différentes tâches, selon les besoins des patients : transmettre des informations, apporter une tasse de café, être à l’écoute du patient ou sa famille… des petits gestes qui représentent beaucoup dans les moments difficiles.

Au cours des derniers mois, 70% des patients passés par les urgences du RZ Tienen se sont dit très satisfaits, voire extrêmement satisfaits du service. Par ailleurs, de mois en mois, les enquêtes de satisfaction tendent à évoluer positivement…ce qui a convaincu l’hôpital de prolonger l’initiative.

IMG_1335

Retrouvez l’information sur le site du RZ Tienen 

Photo : RZ Tienen.

Hospitalisation des personnes handicapées : un guide pour les soignants.

Le film « Handicap et Hôpital » est un guide de bonnes pratiques pour la prise en charge de la personne handicapée. Il aborde principalement la relation soignant-soigné, via des témoignages de professionnels et de proches de patients :

  • Les difficultés liées à méconnaissance des spécificités du patient, le manque de temps pour le comprendre, écouter ses besoins et instaurer la confiance.
  • Le manque d’informations pour établir un contact direct avec la personne selon ses spécificités et son mode de communication.
  • L’environnement humain et matériel qui permet de limiter les angoisses de la personne handicapée, déjà en perte de repères.

Image de prévisualisation YouTube

Par des témoignages et exemples très concrets, ce film guide les soignants pour une meilleure prise en charge des personnes en situation de handicap, et propose des outils comme le Poster qui parle de Sparadrap ou certains tableaux de pictogrammes (grille Algoplus, Guide de la PHP…) qui permettent de faciliter la communication entre les soignants et les patients.