Des hôtels hospitaliers pour optimiser l’occupation des lits

Accueillir les patients à l’hôtel pour économiser des lits : l’idée fait son chemin et le concept est déjà bien déployé aux Etats-Unis, en Angleterre et en Allemagne. Situés à proximité des établissements, ces hôtels d’un nouveau genre sont adaptés pour accueillir les patients à un tarif nettement moins cher que la chambre hospitalière. Ils peuvent ainsi bénéficier d’un confort d’hébergement à côté de l’institution de soins et accéder aux consultations en toute autonomie.

Exemples parisien et berlinois en images.


Santé : la France développe les hôtels hospitaliers

 

Gestion des repas : l’exemple du CH BAH

Le Centre Hospitalier du Bois de l’Abbaye et de Hesbaye (CH BAH) à instauré un Atelier de Santé alimentaire, concept unique en Belgique. Cet atelier produit aujourd’hui plus de 7000 repas par jour pour les patients CH BAH et pour le restaurant de l’Institution, mais aussi pour les personnes bénéficiant du service de repas à domicile, pour les écoles, pour les crèches de la Ville de Seraing, et pour les maisons de repos. Tous ces repas sont validés par une commission alimentaire, présidée par des médecins et cuisinés dans le respect d’une ‘charte santé’, qui veille notamment à la qualité diététique, nutritionnelle, gastronomique, environnementale (types et modes de production), éthologique (bien-être animal) et légale (législation). D’autre part, l’Atelier de santé Alimentaire produit également « la valisette santé », un repas équilibré et adapté aux contraintes alimentaires des patients diabétiques, oncologiques et intolérants au gluten. Elle est exclusivement prescrite par les médecins généralistes et spécialistes en accord avec le patient. Une offre qui permet de répondre aux besoins de chacun sans négliger l’importance des plaisirs gustatifs, essentiels au bien-être du patient. Découvrez cette nouvelle cuisine de collectivité en images.

Une initiative qui s’inscrit dans la continuité de notre réflexion sur les repas menés lors des ateliers ASPE, ainsi que nos divers articles qui évoquent également cette thématique et l’importance de la qualité des repas pour le bien-être du patient. N’hésitez pas à nous partager vos initiatives en ce sens.

 

Des hôpitaux au parfum de bien-être

Lors d’une rencontre du projet ASPE organisé au CH Valida, nous avions évoqué cette pratique : l’installation de diffuseurs d’huiles essentielles rencontre de nombreuses réactions positives de la part des patients et des soignants. A la Clinique St Pierre (Ottignies), une enquête menée auprès des patients et de leurs familles a révélé que 76% des personnes interrogées étaient favorables à l’idée. Dès lors, la Clinique a installé quelques diffuseurs d’huiles essentielles 100% naturelles et inoffensives. De nouvelles senteurs se diffusent dans les couloirs de l’hôpital et contribuent à la détente physique et psychologique dans un espace généralement perçu comme angoissant et aseptisé.

Voir l’article à ce sujet sur l’Avenir.net

shutterstock_176630657