Un équipement multi-sensoriel pour la rééducation

Stimuler les cinq sens de patients neurovégétatifs cérébro-lésés, voilà l’objectif poursuivi par le service de neurochirurgie du CHU de Rouen, qui s’est doté d’une salle de bain thérapeutique « Snoezelen ». Cet espace est destiné à rééduquer les fonctions corporelles et émotionnelles du patient grâce à un équipement multi-sensoriel.

Une initiative qui rappelle le projet gériatrique du Centre hospitalier Bois de l’Abbaye et de Hesbaye, évoqué lors d’une de nos rencontres ASPE.

Image de prévisualisation YouTube

La déco, quel effet !

Alors que le moral peut-être au plus bas au moment d’une hospitalisation, la décoration des espaces d’accueil et de soin peut influencer favorablement l’état du patient et l’aider à faire face à la maladie. Voici quelques exemples inspirants.

A Londres, un collectif d’artiste a été sollicité pour redécorer l’hôpital pour enfants London Royal. Un vent de fraîcheur et une touche de folie qui ne laissera pas indifférent. Une initiative qui tend à rappeler la visite du mois dernier au service de pédiatrie du CHWAPI.

deco_pediatrie

Retrouvez ici d’autres illustrations de cette initiative.

Autre projet, de saison cette fois : les fêtes de Noël inspirent le monde médical, qui conceptualise les traditionnelles guirlandes, sapins et boules de Noël.  Il y a du joli, de l’astucieux, de l’humoristique et du…déroutant !

deco_medecins

Retrouvez l’article complet et d’autres illustrations.

Une formation à la bientraitance

Créer du lien entre le soignant et le soigné, apprendre les gestes appropriés pour les patients les plus vulnérables, être à l’écoute des besoins de celui qui ne peut pas s’exprimer… voilà quelques objectifs de la formation à la bientraitance. Parfois difficile à appliquer compte tenu des conditions de travail des soignants, la bientraitance soulève la question de la dignité de la personne fragilisée. Démonstration en images.

La Vie-Là : un projet pour augmenter les chances de guérison

En septembre 2013, la Clinique Saint Pierre (Ottignies) a ouvert une maison entièrement dédiée à la médecine intégrative pour ses patients atteints de cancer. Située à quelques centaines de mètres de son bâtiment principal, La Vie est là a pour mission d’améliorer la qualité de vie des patients pendant et après le traitement (durant l’année qui suit). Elle propose un programme destiné à réduire le stress, la dépression et la douleur, et à améliorer la tolérance aux traitements. Parmi les activités proposées, citons par exemple les massages thérapeutiques, le mindfulness, le coaching émotionnel et mental, les ateliers nutrition, le yoga, la marche nordique, ou encore les ateliers d’expression (peinture, chant, écriture…). Une attention est également accordée aux soins esthétiques avec des ateliers maquillage, des conseils pour surmonter la chute des cheveux due à la chimiothérapie, choisir les perruques, foulards et lingerie adaptée, etc.

L’objectif du projet est de réduire le taux de récidive et d’augmenter les chances de guérison grâce à l’amélioration du suivi des traitements et la modification des comportements de santé. Les activités proposées visent à augmenter l’immunité induite par le bien-être global. La Vie est là permet également à ses patients de rompre l’isolement, de se soutenir mutuellement, de s’entraider et de partager le vécu commun de la maladie et des traitements. L’expérience a déjà démontré que les effets bénéfiques sur les patients dépassent les objectifs premiers de l’initiative.

Plus d’infos : http://www.lavielaottignies.org

laviela