Hospitalisation et spiritualité

Nous avons déjà évoqué dans plusieurs articles l’importance des aspects culturels pour une approche des soins orientée patients. La spiritualité est fortement liée à ces aspects culturels : elle est issue d’une réflexion personnelle autour d’expériences de vie, et peut être liée ou non à la religion.

Le patient hospitalisé et ses proches, confrontés à des situations de maladie grave ou de mort imminente, cherchent souvent à donner du sens à la situation, à apprivoiser des angoisses et exprimer des sentiments profonds. Le fait de se rattacher et de se rassembler autour de notions spirituelles peut aider à surmonter certaines situations (aussi surmontables qu’elles puissent être), pallier à la solitude et augmenter la résistance psychologique pour faire face à la maladie.

La spiritualité est souvent mise sur le côté par les professionnels de soin : ils se concentrent sur les aspects médicaux et purement physiques de la prise en charge et doivent faire preuve de neutralité pour aborder le patient en toute objectivité. Le site Hospichild propose un dossier pertinent sur le sujet, évoquant les approches de la spiritualité à l’hôpital, le défi que cela représente pour les soignants et des exemples de mise en pratique.

Suite à un groupe de travail mené à l’Université de Lausanne pour traiter de « L’esprit et ses mécanismes face à la mort », un cycle de conférences a été mené en 2013 sur la santé et la spiritualité. Le psychiatre Jacques Besson, professeur à l’Université de Lausanne, a participé à ce groupe de travail et introduit ici la notion de Santé spirituelle.

Image de prévisualisation YouTube

Découvrez également l’intervention du Professeur Dominique Jacquemin, lors de la conférence organisée par l’asbl Sesame en 2012 « Spiritualités : quelle place leur accorder dans les soins ? ».

N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences sur le sujet.

Comments are closed.